• Du 11 au 16 décembre.
Simon m'avait prêté son baladeur jeudi dernier pour que je puisse enregistrer la voix off dont nous avions besoin dans la dernière scène de Oranges. Il n'a cependant pas pu le brancher sur la chaîne que nous avons en salle théâtre. Sophie m'a donc envoyé, dimanche quatorze, ce message : " J'ai trouvé une élève de première qui a un magnétophone à l'internat, elle est dans le dortoir de Jennifer (...). Tu dois contacter Jennifer au plus tard demain pour que vous fassiez l'enregistrement (...). Si vous pouviez le faire mardi ou mercredi entre 12 et 14 heures ce serait bien ". Malheureusement, nous n'avions ni piles ni cassette.
 
  • Mercredi 17 décembre.

Christian, qui a joué dans Le plus malin s'y laisse prendre, est venu nous parler de ce spectacle. Dès que le cours des premières fut terminé, nous avons repris notre travail sur Oranges, et plus particulièrement sur les choeurs. Il ne nous restait plus que quelques heures avant de jouer devant un public. Nous ne pouvions toujours pas enregistrer de voix off. Nous devions donc trouver un moyen de les substituer. Le choeur des femmes a lu ces passages en précisant qu'il s'agissait de la voix de Paul ou d'Assia.

La représentation a commencé vers dix-sept heures. Dans l'ensemble, c'était plutôt bien. A noter tout de même quelques problèmes de costumes : je devais mettre un gilet noir quand j'interprétais Paul et l'enlever pour les choeurs. Cependant, à force de le mettre et l'enlever sans cesse, je me suis embrouillé. A la scène cinq du deuxième mouvement, alors que j'étais entrain de l'enlever (ou de le mettre, je ne sais plus), Simon et Johan commencèrent à lire le texte alors que je n'étais pas prêt.