Ref. : Top Dogs (Urs Widmer). 

Laurent habitait, avant son licenciement, dans une maison. De plus, il avait un appartement à Cannes. Sa femme est partie avec ses enfants, Vanessa et Kévin. Depuis, il est dépressif et souhaite se suicider : « Je vais me suicider. Une corde, un nœud, se jeter dans la Loire. Ce n’est pas si facile que ça de se suicider. Prendre une chambre dans un hôtel, au dernier étage et se jeter par… Je vais me suicider, ça c’est sûr ». Laurent ne dort plus et souffre de troubles psychologiques : depuis qu’il a été débauché, il a un lumbago, de l’eczéma, des allergies, de démangeaisons, un torticolis, une paupière qui tire tout le temps,… Cependant, il ne semble plus souffrir de ces maux lorsqu’il imite son ancien patron. Laurent est un pleurnichard. Depuis qu’elle a fait ses valises, il y a plusieurs semaines déjà, la femme de Laurent vit à Megève.